MA VIE AUX ANTILLES

 

 

 

Hey you,

 

Pour ceux qui suivent mes aventures, je vis une grande partie de l'année en Martinique (7 mois par an). 

Comment donc ne pas vous faire un article sur ma vie aux Antilles? 

 

En arrivant ici je ne connaissais ni rien ni personne. Mais en Martinique c'est très simple, tout le monde se parle. 

Les habitants sont si accueillants!

Pas encore de voiture? Pas de panique, le stop fonctionne très bien!

Pas de maison? Un hamac sur la plage suffit!

Tu te retrouves de restaurants typiques en bars où tu découvres les spécialités et de maisons en maisons pour visiter car ils aiment t'aider par dessus tout. Les Antillais sont fiers de leur île, aiment la faire découvrir et ça se comprend!

 

Il a fallu s'adapter au rythme de vie, aux coutumes... Je me suis rapidement créolisée :)

 

Nous avons choisi cette île par hasard mais j'en suis réellement tombée très très vite amoureuse! La beauté des paysages m'émerveille, il n'y a pas un jour où je ne me dis pas "waooooouh quelle splendeur". Les habitants sont tellement chaleureux, la vie est tellement douce, il y a une telle joie de vivre, c'est chantant, joyeux, dansant,... Un vrai paradis! C'est pourquoi je souhaite vous faire découvrir cela!

 

 

Les différences entre Les Antilles et la métropole

 

- Les horaires

Ici le soleil se lève tôt (6h en moyenne) et se couche tôt (entre 18h et 19h) toute l'année.

Il a fallu que je prenne l'habitude de me lever plus tôt qu'en métropole pour commencer la journée et avoir le temps de tout faire avant la tombée de la nuit. D'autant plus que de nombreuses structures ont leur propre horaires ici.

 

- Les habitudes 

Par rapport aux horaires et à la chaleur, les habitudes ne sont pas les mêmes. Tu organises ta journée pour avoir tout fait avant 18h (et oui nous sommes sur une île donc le soir après 22h c'est impossible de trouver un endroit où manger et il n'y a pas de service de livraison, il faut donc prévoir), tu prends plusieurs douches par jour si tu le peux parce que le temps est très humide, tous font les choses plus lentement et toi également car la chaleur nous ramollie! Il ne faut pas être pressé! 

Tu fais ton sport le matin ou au coucher du soleil (il fait trop chaud la journée), tu fais des siestes et tu te mets aux yoga.

 

- Le rythme

"Pani pwoblem mon fwew" 

La vie sur les iles est cool, très cool, détente. On ne te dira jamais rien si t'es en retard et personne ne te demandera d'aller plus vite dans tes actions, c'est ce que j'aime particulièrement. 

La vie en métropole (surtout l'hiver) est oppressante, les gens sont stressés, la vie va très vite, personne ne se parle... métro boulot dodo... et c'est vraiment ce que je n'aime pas DU TOUT!

Quand tu atterris ici, tu es envahi par une bouffée relaxante, je ne sais pas comment expliquer cela, c'est magique!

Je me dis "ah me voilà a la maison"

 

- l'alimentation 

Les courses sont plus cher ici et on ne trouve pas les mêmes choses. Tu achètes plus de poissons frais, des boudins créole, des pâtés sucrés et salés qui sont vendus un peu partout sur les marchés. Tu ramasses les mangues dans la rue quand c'est la saison, achètes des noix de coco sur le bord de la route et des langoustes fraiches sur les ronds points.

 

 

Travailler dans les antilles

 

C'est là qu'est né la marque, d'où le nom Les Antillaises. 

Le but premier était de vendre les serviettes sur les plages mais le site internet a pris une telle ampleur que les plans ont changé. 

Le travail est différent ici, je travaille beaucoup par ventes directes, ventes privées, événements un peu partout sur l'île. La marque s'est rapidement fait connaître ici notamment par le bouche à oreille et elle est désormais bien implantée. 

Par contre, je vous avoue que c'est très difficile de travailler quand on voit la mer des Caraïbes de la terrasse où l'on bosse...

 

 

Vivre loin de la métropole

 

Nous avons 6h de moins ici qu'en métropole donc cela est un peu embêtant pour le boulot que ce soit pour les échanges professionnels mais également les réseaux sociaux. C'est aussi compliqué d'échanger avec la famille, on s'appelle moins souvent.

La distance avec la famille a été plusieurs fois une remise en question car ce n'est pas évident de vire loin de ses proches, on a l'impression de louper tellement de choses mais le bonheur de les retrouver est hyper intense! Ils viennent en vacances me voir donc ce sont des moments plus condensés!

 

 

Dans les Antilles...

 

...tu remplaces le jus de pomme par l'eau de coco

...tu remplaces la heineken par la lorraine

...tu remplaces delivroo par les barquettes de lambi

...tu remplaces über par le stop

...tu remplaces les brochettes par la langouste

...tu remplaces le cinéma du dimanche soir par les concerts à Ti Sable (un beach restaurant/bar)

...tu remplaces les samedi shopping par les sorties bateaux

...tu remplaces la pomme par la mangue

...tu remplaces les tapas par les acras et les boudins

...tu remplaces les magnum par les floup (glaces locales style Mr. Freeze)

...tu remplaces les oeufs de pâques par le matoutou (crabe cuisiné pour l'occasion)

...tu remplaces la sonnette de porte par le cri "to to to"

...tu remplaces les baskets par les tongs

...tu remplaces la formule de politesse "vous" par "tu"

...tu remplaces le chauffage par la climatisation

...tu remplaces "bonjour" par "bonsoir" dès 12h

...tu remplaces le surnom "chéri(e)" par "doudou"

...tu remplaces les "r" par "w"

 

 

Chéwie doudou, c'était un premier aperçu de la vie aux Antilles, je t'embarque dès la semaine prochaine et tout le mois de novembre dans un trip sud de la Martinique!

 

 

Ovwa !

 

Angèlina

 

 

 

 

 

Photo credits:

Lory Coat

www.lorycoat.com

https://www.facebook.com/lorycoat

https://www.instagram.com/lorycoat/


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés